Sélectionner une page

Détails de l'événement


143 Band – Paradise Sorouri & Diverse

 

CONCERT – Vendredi 2 mars 2018

 

 

Si son nom est Paradis, son pays est aujourd’hui encore un enfer. Considérée comme l’une des premières rappeuses afghanes, née en exil en Iran, elle est revenue dans son pays pour contribuer à l’éveil des consciences.

Avec Diverse, son fiancé partageant ses idéaux, elle a formé le duo «143 Band» pour dénoncer en paroles et en musique le sort réservé aux femmes constamment menacées et violentées dans la société des Talibans. Selon un rapport de l’ONU, 87% ont au moins déjà subi agressions, abus sexuels, tortures voire lapidation…

Paradise a été la cible perpétuelle des religieux radicaux et des extrémistes qui considèrent l’art comme un acte dégénéré à éradiquer (ainsi qu’ils l’ont prouvé en détruisant notamment les Bouddhas de Bâmiyân datant d’environ 1500 ans en 2001), les artistes féminines plus particulièrement. Ses prises de position lui ont valu la haine de nombre de ses compatriotes qui voient d’un très mauvais œil ses tenues vestimentaires à l’occidentale et son visage maquillé. A chacune de leurs apparitions à Kaboul, les musiciens mettaient leur vie en danger.

Pour un temps expatriés au Tadjikistan voisin, cet exil provisoire leur a permis d’enregistrer plusieurs titres dont l’emblématique «Nalestan», «Pays de la douleur» dans lequel Paradise relate l’histoire de deux de ses cousines demeurant en province et promises à des vieillards, ayant tenté de s’immoler par le feu pour échapper à leur destinée. Mais les deux musiciens sont ensuite rentrés à Kaboul avec un leitmotiv : militer artistiquement pour œuvrer à la transformation des mentalités. Un horizon d’espoir dans un panorama plombé aux reliefs encore largement hostiles.

Récemment réfugiés en Allemagne, ils poursuivent leur combat d’artistes engagés.

 

Exploitation pédagogique

– Histoire de l’Afghanistan, différents conflits, différentes invasions ;
– Le régime des Talibans et ses interdits ;
– La condition de la femme en Afghanistan et dans les pays islamistes, évolution sur ces dernières décennies, contextualisation.

 

Infos :

Lieu : S1 à S6
Prix : 6€
Durée : 50min
Centre culturel: 085/84.36.40
www.jeunessesmusicales.be