Sélectionner une page

OPÉRATION « ART À L’ÉCOLE » – PAR ÉKLA

Publié le 10 juillet 2018

 

OPÉRATION « ART À L’ÉCOLE » – PAR ÉKLA

EN COLLABORATION AVEC UNE CENTAINE D’ARTISTES ET 22 PARTENAIRES CULTURELS DONT LE CENTRE CULTUREL D’ANDENNE

ACCUEILLIR UN ARTISTE EN CLASSE ∙ SAISON 2018-2020

EN PRATIQUE, UNE ANNÉE D’ART À L’ÉCOLE, C’EST QUOI ?

  • 10 séances d’atelier/an avec l’artiste en classe
  • un cycle de formation (3 jours maximum) pour l’artiste et l’enseignant
  • des réunions d’information et d’évaluation des projets 
  • la participation aux Rencontres Art à l’Ecole ou, pour les participants du module Art et Petit Enfance, aux Rencontres Art et Petite Enfance
  • une PAF pour l’atelier
  • un suivi privilégié par le médiateur culturel du Centre culturel

PUBLIC : enseignants du fondamental au secondaire et professionnels de la petite enfance

CONTACT ET INFORMATIONS 

Centre culturel / 085 84 36 40
Ekla / 064 66 57 07

L’opération Art à l’École offre l’opportunité d’accueillir un artiste en résidence dans sa classe durant deux années scolaires. Celui-ci vient partager son langage, son univers esthétique, son approche singulière, son regard sur le monde. Les élèves vivent l’expérience d’un processus de création et sont amenés à développer, à exprimer et à partager leur propre regard, leur parole, leur geste. 

Pour la saison 2018-2020, c’est Annicke Deleuze, enseignante à l’école communale d’Andenne 1 (Coutisse) en P3-4, qui a eu la chance d’accueillir dans sa classe Daniela Ginevro, metteuse en scène et auteure.

Témoignage d’une enseignante

Ekla, c’est la rencontre de deux horizons différents entre un enseignant, parfois un peu trop seul dans ses murs, et un artiste, plein d’imagination et sans limite. 

C’est ma deuxième participation au projet Art à l’école et j’en suis enchantée. Ekla est un facilitateur qui permet de faire des liens entre l’artiste et l’enseignant. Il aide à la coordination du projet. On se sent écouté et soutenu. Dès notre premier échange, nous avons cherché ensemble comment relier les ateliers au projet de l’école. 

J’ai la grande chance de travailler avec une artiste un peu couteau Suisse. En effet Daniela Ginevro n’est pas seulement auteure, metteuse en scène, professeure et réalisatrice de spectacles jeunesses pour le théâtre de la Guimbarde mais a une multitude de cordes à son arc. La principale est son pouvoir d’écoute vis-à-vis des enfants qui sont en joie dès qu’ils l’aperçoivent sur le petit chemin menant à l’école. Ils s’agglutinent à la barrière pour l’accueillir.

Les ateliers ne sont pas une formation pour les enfants mais plutôt un laboratoire pour l’artiste et moi. C’est le partage d’un processus de création. Il y a une première partie où les enfants ont pris connaissance des différents métiers dont on a besoin pour créer un spectacle – Nous avons d’ailleurs assisté à une représentation du spectacle Respire de Daniela Ginevro à Namur – ; une deuxième, d’écriture scénique ; et une troisième, plus pratique, où les enfants testent leur écriture.

Chaque enfant y évolue à son rythme suivant ses propres compétences. On se donne le temps et la liberté de découvrir les richesses de tous les acteurs (enfants, artiste, enseignant). N’ayant pas de deadline, ou d’objectif concret à atteindre à tout prix, les élèves et leur enseignant n’ont aucune pression, ce qui libère la créativité et permet d’évoluer en toute liberté.

Annick Deleuze

Intéressé de participer à la prochaine opération Art à l’école (2020-2022) ? 

Restez attentifs, l’appel à candidature sera ouvert dans le courant du 1er trimestre 2020 sur le site d’Ekla

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer